ENGLISH VERSION

C'est étrange comme certains artistes incontestablement réalistes et attentifs à peindre paysages et natures mortes, échappent brillamment à une certaine sclérose du figuratif et de diverses écoles pour imposer leur personnalité et faire subir aux motifs qu'ils respectent pourtant, un traitement à leur manière qui les transcende et les anoblit.

Tel est bien le cas heureux de Gérard BEAUJARD !

Bien sûr, il est professeur de dessin et on peut me rétorquer qu'il possède d'abord la technique et ce n'est que la moindre des choses, quoique j'ai connu d'excellents enseignants qui n'étaient que de médiocres peintres, et naturellement d'autres qui ont marqué les souvenirs de leur talent.

Gérard BEAUJARD, c'est toute autre chose : il s'empare d'un sujet honnête, et son intelligence le métamorphose en une oeuvre originale, presque déroutante par les proportions qu'il lui accorde et l'unité de concept et de couleurs qui la singularisent dans une atmosphère constante et apaisante de sérénité poétique qui s'accorde à merveille avec l'audace des perspectives imposantes et de la fluidité exemplaires des ciels et des eaux.
Un beau talent au Romantisme bien contemporain.

André RUELLAN, critique d'art




A propos des tableaux de Gérard Beaujard,

Largement inspiré par la morphologie du Perche, Gérard Beaujard est avant tout un paysagiste sensible dont la manière tout empreinte de douceur, rompt avec les poncifs hérités de l'impressionnisme. Sa technique très lisse est inspirée par une vision originale et apaisante du monde.

Les peintures de Gérard Beaujard n'offrent aucune aspérité. Elles nous reposent de l'excessive agitation qui nous entoure, y compris dans la sphère chaotique de la culture. Elles appellent tout et un chacun à l'attitude contemplative.
Ces tableaux viennent de loin. On y perçoit comme un appel, une invite au cheminement, à hauteur d'homme, à hauteur d'âme. Imprégnés de silence, ils composent avec l'horizon, l'espace, la courbure infinie de la terre et du ciel, ils affirment une quiétude, une saveur, autant qu'un parti pris de clarté.

Tout en eux se recueille, anticipe et semble méditer. Ce sont des joyaux de lenteur, des oeuvres de l'absence, de cette absence qui régénère et correspond en fait à un retour à l'essentiel,accomplit quelque voeu secret, quelque promesse lointaine. On y pressent comme une annonce réconfortante, l'imminence de jours radieux. La nature y revêt ses couleurs les plus tendres, ses atours les plus féminins.

Ces tableaux-là incitent à se mettre en marche, à rejoindre son âme, oubliée sous un frêne, sous l'écharpe de la voie lactée. Leur solitude est bienveillante et peuplée d'échos mystérieux, caressants comme des chants d'oiseaux. On y sent s'épanouir une paix souveraine. Leurs ombres, même leurs ombres chantent les prodiges de la création, du jour nouveau, du présent éternel.

Laissons-les guider notre route. Ces tableaux-là sont nés des profondeurs du temps.
Cette approche, délibérément  poétique, est notre seule façon de dire ce qu'évoque, dans notre esprit, la peinture de cet homme attachant autant que discret.

Luis PORQUET - Critique d'Art

Paysagiste élégant et raffiné, Gérard BEAUJARD ne peint pas pour "faire joli" (encore que le résultat soit d'une esthétique indiscutable...) mais pour traduire la véritable émotion ressentie "sur le motif", à l'occasion de ses vagabondages dans le pays d'Auge ou le Perche qu'il aime tant. A partir de pochades ou de notes prises devant le sujet (arbres, étangs, collines, champs, espaces terrestres et célestes qui ont su capter son regard), il transcrit- dans la quiètude de l'atelier- cette beauté naturelle et changeante qui s'enrichit de la vision poétique de l'artiste. Ses tableaux véritable fenêtre ouverte sur "les rêveries du promeneur- peintre solitaire" exhalent une sérénité qui incite à la méditation... et à l'admiration.

Gérard ALLANO - Artiste Peintre - Commissaire d'expositions